Histoire de l'adultère - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : histoire, Plume(s) présente aussi :
Ces Noirs qui ont fait la France   L'histoire contemporaine toujours sous influence   Le retour des papillons   Le mur de fer   Les lieux   La légende d'Angélique   Gaza, au carrefour de l'histoire   Nous sommes des sang-mêlés  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

24,00 €  
Histoire de l'adultère

XVIe-XIXe siècle

Auteur Agnès Walch
Editeur : Perrin »»
rayon : Littérature
support : Livre
type : essai
thème : histoire
ean : 9782262024307
parution : février 2009
dimensions : 404 pages ; 15,5 × 24,5 cm
prix : 24,00 €
disponibilité : actuellement indisponible
arrivé à Plume(s) : 19 mars 2009
commander
Il y a la belle Angélique qui n’en pouvait plus, Perrette et ses amants, Jean dont le retour n’est pas attendu ni même souhaité, les dames galantes, les maîtresses royales ; il y a monsieur de Montespan et sa calèche à cornes, des aventures sanglantes, joyeuses, terribles, tristes aussi. Les histoires d’amour finissent parfois mal, celles de l’adultère en apportent souvent la preuve. L’infidélité n’a pourtant pas été considérée ni réprimée de la même façon au cours de l’histoire. A la Cour par exemple, le roi se montre en majesté avec sa maîtresse sans craindre de scandaliser la bourgeoisie qui n’autorise aucun écart. Depuis la fin du Moyen Age, une législation sévère et inégalitaire pour la femme s’applique en effet à l’ensemble du royaume de France. Il faudra attendre la loi sur le divorce de 1884 pour que le déséquilibre sexuel s’estompe, et surtout le XXe siècle pour que la répression cesse. Mais ce que montre aussi l’historienne Agnès Walch, c’est la difficulté de nouer une relation conjugale solide lorsque les parents font pression, lorsque des problèmes d’argent surgissent ou que l’entente sexuelle ne peut être trouvée. Question posée à la condition féminine, à la conception du mariage d’amour, à la législation matrimoniale, l’inconstance conjugale parle de sexe, de passion, de haine, de provocation, de dérision, et au final fait écho à nos préoccupations contemporaines.

l’auteur :
Agnès Walch : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |