Nucléaire : une catastrophe française - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : nucléaire, Plume(s) présente aussi :
Arrêtez la bombe !   La filière nucléaire du plutonium   Enquête d'hostilité publique   Bure : tous n'ont pas dit oui   Colère nucléaire Tome 1   La farce cachée du nucléaire   L'expérience   Exigez !  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-nucléaire | Pratique

19,00 €  
Nucléaire : une catastrophe française

Auteur Erwan Benezet
Editeur : Fayard
collection : Doc.temoignage
rayon : Politique et société    -nucléaire
support : Livre
type : essai
thèmes : nucléaire | France
ean : 9782213709536
parution : novembre 2018
dimensions : 293 pages ; 13,5 × 21,5 cm
imprimé en Espagne
prix : 19,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 12 février 2019
réserver

Tchernobyl, Harrisburg, Fukushima... Mais auparavant déjà, Chalk River au Canada en 1952, Windscale au Royaume-Uni en 1957 ou encore Kychtym en Russie la même année... Autant de catastrophes nucléaires qui ont ébranlé la planète. "Oh, mais tout cela est arrivé si loin de chez nous ! " s’indigne la nucléocratie hexagonale. Vraiment ? C’est oublier un peu vite les deux accidents de Saint-Laurent-des-Eaux, la centrale du Loir-et-Cher, en 1969 puis en 1980.

Dans les deux cas, du combustible d’uranium hautement radioactif était entré en fusion. C’est également glisser sous le tapis celui de Civaux (Vienne) en 1998. Ou du Blayais (Gironde), lors de la tempête de 1999. Sans parler de Fessenheim (Alsace), la plus vieille centrale de France, arrêtée en urgence lors de la canicule de 2003, pour cause de surchauffe... De nombreux pays remettent aujourd’hui en cause la suprématie de l’atome.

Certains vont jusqu’à fermer définitivement leurs centrales. Pas chez nous, hors de question ! Le nucléaire est un fleuron ! Quitte à mettre son industrie en danger, en laissant passer le train du renouvelable ? Ou, plus grave, à faire courir des risques inconsidérés à la population ? Sous-investissements, scandales en tous genres, dénis face aux menaces terroristes, jusqu’aux problèmes d’entreposage de déchets, dont la dangerosité menace nos enfants et petits-enfants...

La France joue avec le feu nucléaire. A nous, citoyens, de l’éteindre. Et de reprendre en main la politique énergétique de notre pays.


l’auteur :
Erwan Benezet : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |