Toute la vérité (ou presque) sur la malhonnêteté - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : mensonge, Plume(s) présente aussi :
Menteur, menteuse!  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

20,00 €  
Toute la vérité (ou presque) sur la malhonnêteté

Auteur Dan Ariely
Editeur : Rue de l’échiquier
collection : Diagonales
rayon : Politique et société
support : Livre
type : essai
thème : mensonge
ean : 9782374250847
parution : octobre 2017
dimensions : 320 pages ; 16 × 26 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim’vert
prix : 20,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 17 octobre 2017
réserver
Avec l’élection de Donald Trump, le monde découvre avec stupéfaction le phénomène de post-vérité, ou « vérité alternative ». Or les « fake news » ne sont que l’arbre qui cache la forêt. On peut en effet parler de « routinisation de la malhonnêteté ». Car, ainsi que le prouve dans son livre le psychologue et économiste comportemental Dan Ariely, on ment à tout le monde, à commencer par soi-même. En s’appuyant sur des expériences convaincantes ayant impliqué 50 000 individus, il nous éclaire sur les mécanismes fondamentaux qui nous conduisent à nous arranger en permanence avec la réalité. La plupart d’entre nous se considèrent honnêtes, mais en réalité, nous trichons tous. Depuis la salle de classe jusqu’à son lieu de travail, dans le monde politique comme dans le champ économique, personne n’est indemne : du pieux mensonge pour s’éviter une discussion houleuse avec son conjoint aux notes de frais gonflées... Dan Ariely démontre qu’il est plus facile de mentir sur certains sujets que sur d’autres, que le fait d’être démasqué compte finalement assez peu face à la possibilité de tirer le meilleur parti d’une situation, que le fonctionnement des entreprises favorise les comportements non éthiques. Tout cela nous affecte, quel que soit le degré d’exigence éthique que l’on se fixe, car la malhonnêteté est contagieuse : En devenant insensibles aux petits mensonges et en les multipliant, nous contribuons tous à l’ère de post-vérité dans laquelle nous vivons.

l’auteur :
Dan Ariely : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |