Pourquoi moi ? - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : sociologie, Plume(s) présente aussi :
Essai sur le don   Le harem et les cousins   Qui est Charlie ?   Le président des riches   Questions de sociologie   Sociologie de la bourgeoisie   Introduction à une sociologie critique   Sociologie du tourisme  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

23,00 €  
Pourquoi moi ?

L’expérience des discriminations

Auteurs François Dubet
Olivier Cousin
Eric Macé
Sandrine Rui
Editeur : Seuil
collection : Essais Seuil
rayon : Politique et société
support : Livre
type : essai
thèmes : discrimination | sociologie
ean : 9782021097412
parution : février 2013
dimensions : 360 pages ; 14,5 × 22 cm
imprimé en France
prix : 23,00 €
disponibilité : sur commande ?
arrivé à Plume(s) : 21 juillet 2016
commander

Qu’il s’agisse d’inégalités de traitement en fonction du sexe, de la race, de la sexualité, de la religion, de l’origine, des handicaps, de la santé, les discriminations sont aujourd’hui perçues et combattues comme la figure centrale des injustices. S’il est indispensable de les décrire et de les mesurer, il faut aussi que l’on sache mieux comment elles sont vécues par celles et ceux qui les subissent.

L’écart est grand, en effet, entre les inégalités objectives et la manière dont les personnes les ressentent et, surtout, dont elles les tiennent pour justes ou injustes. Pourquoi moi ? s’efforce de rendre compte de ce vécu plus divers qu’il n’y paraît. De l’"expérience totale" qui fait de la discrimination le coeur de l’identité et du rapport au monde des individus à la distanciation que d’autres parviennent à installer grâce à un ensemble de stratégies et de tactiques, se déploie un espace de discriminations ressenties de façon plus ou moins intense.

Ces expériences sont déterminées par le jeu complexe des conditions sociales. Ainsi les plus discriminés ne sont pas nécessairement ceux qui éprouvent les sentiments d’inégalité les plus aigus. La comparaison entre l’école et l’hôpital montre que les discriminations sont perçues de façon très différente dans ces institutions pour lesquelles la diversité des cultures et des personnes ne constitue pas le même enjeu.

Les discriminations et les luttes qu’elles entraînent révèlent de profondes transformations de notre vie sociale et de nos subjectivités ; non seulement elles dévoilent des injustices intolérables, mais elles montrent comment les individus essaient de se construire comme les sujets de leur liberté et de leur identité quand l’ordre social perd de son unité et de son ancienne légitimité.


les auteurs :
François Dubet : +
Eric Macé : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |