En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : pauvreté, Plume(s) présente aussi :
Dignité - droits humains et pauvreté   Le dessous des cartes Volume 3  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

5,00 €  
En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté

Auteur ATD Quart Monde
Editeur : L’Atelier
rayon : Politique et société
support : Livre
thème : pauvreté
ean : 9782708242296
parution : septembre 2013
dimensions : 188 pages ; 12 × 18 cm
imprimé en France
prix : 5,00 €
disponibilité : épuisé
arrivé à Plume(s) : 24 septembre 2014
Plus la crise économique et sociale s’accentue, plus les idées reçues sur les pauvres se répandent. Plus cette crise est présentée comme une catastrophe naturelle, plus ils sont convoqués au tribunal de l’opinion publique : s’ils sont pauvres, ce serait "de leur faute". "S’ils sont à la rue, c’est qu’ils l’ont choisi." "S’ils font des enfants, c’est pour les allocations familiales." "Ce sont des assistés qui coûtent cher à la société." "D’ailleurs, s’ils voulaient vraiment chercher du travail, ils en trouveraient." "De toute manière, on gagne plus au RSA qu’avec le SMIC." "Ils perçoivent des allocations alors qu’ils élèvent mal leurs enfants." Dans ce Flot de discours, les étrangers sont particulièrement visés : " Ils peuvent profiter facilement des minima sociaux qu’ils ne perçoivent pas dans leur pays." Ce livre répond point par point à plus de 80 de ces idées reçues sur la pauvreté.
Alors que l’on accuse les pauvres d’être des assistés et des fraudeurs, il révèle par exemple que le montant des aides sociales non réclamées par ceux qui y ont droit s’élève à plus de II milliards d’euros par an ! Accessible à un grand public, cet ouvrage défait la chape de plomb du Fatalisme. Il invite à briser les murs de l’apartheid social qui s’est instauré en France et à vivre une rencontre libératrice : sortir des préjugés où les uns sont bons et les autres mauvais, se connaître au lieu de s’ignorer pour inventer ensemble une société où la misère n’aura plus droit de cité.

l’auteur :
ATD Quart Monde : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |