Féminisme et antimilitarisme - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : pacifisme, Plume(s) présente aussi :
Un monde au pas - Les nouveaux visages de la militarisation   Anthologie de la connerie militariste d'expression française vol. 4   Soldat ? jamais !   Vêtements de Hiroshima   Anthologie de la connerie militariste d'expression française vol. 3   Anthologie de la connerie militariste d'expression française vol. 1   Il faut supprimer l'armée française   Chansons contre la guerre 1914-1918  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-femmes | Pratique

18,00 €  
Féminisme et antimilitarisme

Auteur Andrée Michel
Editeur : iXe Editions
collection : racine de ixe
rayon : Politique et société    -femmes
support : Livre
type : essai
thèmes : féminisme | pacifisme
ean : 9791090062153
parution : novembre 2012
dimensions : 192 pages ; 15,5 × 20 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim’vert
prix : 18,00 €
disponibilité : prochainement à Plume(s) ?
arrivé à Plume(s) : 26 janvier 2013
commander
Avant, explique Andrée Michel, je me disais pacifiste. Aujourd’hui, je préfère me déclarer antimilitariste pour signifier mon opposition à toutes les opérations menées pour promouvoir la production et la vente d’armements.

Composé en deux parties – "la guerre contre les femmes" et "résistances féministes" – ce recueil rassemble, à côté d’articles de fond publiés dès les années 1980, les textes inédits d’interventions dans des colloques internationaux, notamment en Colombie, à l’invitation d’organisations féministes.

Pionnière des études sur le rôle et la place des femmes dans la famille et dans la société, féministe de la première heure, Andrée Michel est l’une des rares, en France, à travailler sur l’articulation du pouvoir d’État avec le puissant lobby de l’armement. Elle analyse la "culture de guerre" qui en découle en y introduisant les dimensions de la classe et du sexe, ce qui l’amène à qualifier l’industrie de l’armement de "formation sociale aggravée du patriarcat". Un modèle qui a pour conséquences inéluctables une extension des conflits armés et une aggravation des pauvretés qui frappent les hommes comme les femmes mais stigmatisent durablement les secondes. Les viols de guerre et la prostitution au service des armées ne sont que les exemples les plus connus, les plus frappants, des violences exercées à leur encontre.


l’auteur :
Andrée Michel : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |