Oui, l’écologie c’est social ! - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : écologie, Plume(s) présente aussi :
Océan cherche avenir   Les 7 fléaux   L'avenir de l'eau   Nature & Nostalgie   Questions sur la croissance   La tentation de l'île de Pâques   Nos colères fleuriront - Tome 2   Vive l'agro-révolution française !  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-écologie | Pratique

5,00 €  
Oui, l’écologie c’est social !

Auteur Sandrine Rousseau
Editeur : Petits Matins
rayon : Politique et société    -écologie
support : Livre
type : essai
thème : écologie
biblios : AG Faucheurs 2017
ean : 9782363830135
parution : avril 2012
dimensions : 105 pages ; 11 × 16,5 cm
imprimé en Espagne
prix : 5,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 1er août 2012
réserver

L’objectif de ce livre est de montrer en quoi le projet écologiste est profondément social et générateur de plus d’égalité dans la société.

Un propos qui pourra surprendre certains, car les écologistes ne sont guère entendus sur ce sujet, et il règne un malentendu entre eux et les classes populaires, traditionnellement méfiantes quant à la capacité du projet écologiste à améliorer leurs conditions d’existence. Pourtant, ce projet repose sur la création d’emplois, l’amélioration de la qualité de vie, hors et dans le travail, la réduction des écarts de richesse.

Un tel projet passe par une conversion écologique de l’économie, avec la création de nouveaux secteurs et la transformation d’autres (notamment l’automobile), une remise en route de la réduction du temps de travail (sujet quasi absent des débats politiques actuels) et une meilleure qualité des emplois créés (moins de stress, de souffrance et de précarité). Au-delà de l’emploi, ce projet repose plus largement sur de nouveaux choix de société facteurs de bien-être : nouveaux droits liés à la parentalité ou à la formation tout au long de la vie, accroissement de la représentation syndicale, meilleure répartition de l’accès à certains droits et services, fiscalité plus juste.

Oui, le projet politique écologiste ouvre la voie à une société plus durable, où le bien-être ne se mesure pas à l’aune de la seule consommation matérielle.


l’auteur :
Sandrine Rousseau : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |