Areva en Afrique - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : Afrique, Plume(s) présente aussi :
Toclo Toclo et la fille tête-en-l'air   Bakuba et autres contes africains   Nandiman le brave chasseur   Le monde du milieu   Nouvelles d'Algérie   Contes & légendes de l'Afrique des Grands Lacs   Côte d'Ivoire - Le pays déchiré de mon grand-père   L'argent fou de la Françafrique  
  rayons: BD | Divers | International-Afrique | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

14,00 €  
Areva en Afrique

Une face cachée du nucléaire français

Auteur Raphaël Granvaud
Editeur : Agone
collection : Dossiers Noirs
rayon : International    -Afrique
support : Livre
type : doc
thèmes : Afrique | nucléaire
ean : 9782748901566
parution : février 2012
dimensions : 304 pages ; 11 × 17 cm
imprimé en France
prix : 14,00 €
disponibilité : actuellement indisponible
arrivé à Plume(s) : 6 mars 2012
commander

Contrecarrant "le mythe de l’indépendance énergétique de la France grâce au nucléaire", puisque l’uranium alimentant le nucléaire civil et militaire provient depuis longtemps et pour une large part du sous-sol africain, Raphaël Granvaud détaille les conditions dans lesquelles la France et Areva se procurent un uranium au meilleur coût, au prix d’ingérences politiques et de conséquences environnementales, sanitaires et sociales catastrophiques pour les populations locales.

Dans un contexte international d’intensification de la concurrence sur le continent africain, mondialisation capitaliste oblige, AREVA obtient un tiers de son uranium au Niger, sans que ses habitants n’en tirent de bénéfices - le pays étant en dernière position du classement des pays selon leur indice de développement humain - et a pu compter sur l’aide toujours active des représentants officiels de l’État français, mais aussi sur l’appui des réseaux les moins ragoûtants de la Françafrique.

L’auteur démontre que les acteurs historiques du nucléaire français sont pour partie les mêmes que ceux de ces réseaux officieux et dévoile les efforts considérables d’Areva pour que les différents éléments de cette réalité ne viennent pas ternir une image de marque qu’elle voudrait immaculée, alors que "l’Afrique sera dans les années à venir le cœur de [son] activité".

coédition avec l’association Survie


l’auteur :
Raphaël Granvaud : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |